Le contexte

Il existe depuis le début de l’histoire humaine des individus dotés de la capacité d’influer sur les sociétés humaines. Ces individus se font appeler les Mèméticiens, capables de manipuler et de créer des mèmes, petite unité conceptuelle à l’origine des grands courant de pensée sociétaux. Il faut noter que la puissance d’un mème vient de deux facteurs principaux :le charisme de ceux qui le produisent (en ça les Méméticiens excellent) et l’environnement dans lequel est produit ce mème (plus l’environnement est favorable au mème, plus celui-ci s’épanouit et grandit facilement au sein de la société).

Depuis l’aube des temps, les Mèméticiens usèrent de leur influence pour amener l’humanité vers le progrès. Bien sûr, plusieurs conceptions sur la façon dont l’humanité doit être guidée sont présentes au sein de la collectivité Mèméticienne :

  • Les Prométhéens, courant majoritaire depuis les Lumières et ce jusqu’à la moitié du XXème siècle, pensent qu’il faut laisser une part de libre arbitre à l’humanité et ne l’influencer que de manière subtile. Car c’est de cette façon que les hommes s’approprient le mieux et le plus profondément les mèmes. Ce sont les Mèméticiens de la cellule dite « zéro » ;
  • Les Religieux, estiment que les humains sont incapables de se débrouiller sans un guide ferme et qu’une société rigoriste est nécessaire pour les amener vers le progrès.
    Il faut dont prendre le pouvoir sur les humains et ne pas leur laisser le choix. Ce sont les Mèméticens représentés par le Cellule dite « mère » dirigeant l’Union ;
  • Les Compagnons, estiment pour leur part que les humains sont libres de faire ce qu’ils souhaitent, qu’ils disposent d’un libre arbitre qui doit être respecté. Le rôle des
    Mèméticiens ne devant se cantonner qu’à diffuser des mèmes de toutes sortes et laisser les humains s’approprier ceux qu’ils souhaitent. La « sélection naturelle » des
    mèmes fera le travail. Ce courant a toujours été très minoritaire.
  • Enfin, les Réalistes, pensent qu’ils sont des surhommes qui ont le devoir légitime d’asservir l’humanité qui est indigne de la capacité de réflexion qui leur a été donnée par la nature. En effet, les humains « normaux » peuvent produire des mèmes mais leur faible capacité à les imposer en ferait des sous-hommes en regard des Mèméticiens. Cette philosophie a amené les Réalistes à imaginer que les humains seraient le fruit d’expériences extraterrestres dont les Mèméticiens seraient l’aboutissement et les humains « normaux » les brouillons.

L’histoire COPS

Les Prométhéens étaient majoritaires depuis les Lumières et ce jusqu’à la moitié du XXème siècle. A l’issue de la seconde guerre mondiale et du largage des bombes H sur le Japon, le courant religieux a repris son essor jusqu’à la captation du pouvoir aux USA au début du XXIème siècle et l’instauration d’une Théocratie qui a abouti à la sécession Californienne et à la création de l’Union. Au sein de l’Union, les Religieux ont expulsé tous les Mèméticiens des autres courants. La Californie devenant le nouveau terrain de la lutte d’influence entre les Compagnons (qui ont pris la mairie de Los Angeles) et les Réalistes qui, grâce à Hiram Chemven, influencent fortement le président de la République de Californie. Les Prométhéens observant cela des confins de la Russie où ils se sont repliés.

Voyant la tournure que prenait l’histoire, les Prométhéens ont à la fin du XXème siècle décidé de réagir et de lutter contre les Religieux et les Réalistes, dans une moindre mesure contre les Compagnons. Ils ont créé des individus (par sélection naturelle et génie génétique) capables de résister à l’influence des Mèméticiens. Ce sont les COPS et ce dans le but d’opposer une force à la montée en puissance des religieux au départ puis des Réalistes ensuite.

Aujourd’hui dans COPS

Les Compagnons sont en perte de vitesse et risquent de perdre la mairie de LA. Les COPS sont éparpillés, leur service a été dissous le 17 mai 2033. Les Religieux dirigent l’Union d’une main de fer pour le bien être de leur population qui n’a pas d’autre choix que d’être heureuse. Et ils luttent âprement contre les Réalistes qui sont au faîte de leur puissance en Californie.

Hiram Chemven, suite au contact désastreux avec des « entités extraterrestres » qui n’ont même pas daigné lui adresser la parole lors de son voyage sur Mars, a décidé de passer à la vitesse supérieure et de prendre le contrôle de la Californie. Car selon lui, si les E.T. n’ont pas voulu entrer en contact avec lui, c’est parce que l’humanité n’est pas assez élevée spirituellement. Elle est donc indigne de ses créateurs. Il va prendre les choses en main.

Pour ce faire, il déploie la technologie LTL (TV à immersion) dans toute la Californie. Cette technologie lui permet de faire passer ses mèmes beaucoup plus facilement dans l’esprit des masses. Cette TV se combinant avec une nouvelle drogue mise sur le marché par Centauri (Firme Réaliste), le Trinitron, substance accentuant l’expérience LTL.

En parallèle, Chemven fait chanter l’actuel Président de Californie, Kevin Sutter, à propos de l’assassinat du Sénateur Mac Connroy (saison 1 de COPS). Pour le contrer, les Religieux de l’Union tentent de déstabiliser la Californie en essayant de rendre publique le lien entre l’assassinat de Mac Connroy et d’Hiram Chemven. Riposte de Chemven qui diffuse sur la scène Mondiale le scandale Salvador. L’Union est discréditée sur la scène internationale encore un peu plus et doit faire face à de lourdes accusations à l’ONU détournant l’attention des médias sur le cas Chemven.

Affaire Salvador : début 2020, les USA auraient financé via une société américaine (TWS) l’achat du Salvador en proposant aux Narcos qui tenaient le pays de racheter sa dette. Mais l’argent n’est jamais arrivé, provoquant une riposte des Narcos contre les intérêts américains aux Salvador puis les guerres sud-américaines de 2020 déclenchées sous le faux prétexte du rétablissement de la démocratie dans la région. On notera pourtant que l’argent destiné aux Narcos est bien parti des États-Unis à l’époque mais n’est jamais arrivé.