Casting

  • Villalongo et Emerson, transporteurs de prisonniers à No Hoper Point
  • Sotatsu, enquêteur privé, freefighter et paparazzi
  • Raskelnikov, professeur de sciences physiques

Summary

19 juin 2034 – 13 mois après la dissolution du COPS, unité composée d’individus génétiquement immunisés à l’influence des Mèméticiens qui président aux destinées de l’humanité et de la Californie en particulier, Raskelnikov réunit l’équipe et fait d’importantes révélations quant aux menées des différentes factions de Mèméticiens.

Grâce à des informations fournies par un hacker (Hartwell) ayant contribué à préserver la liberté de l’Internet californien (Hide), il apparaît que la corporation Sentry, apparemment dirigée par une IA conçue sur la base de gènes propres aux Mèméticiens, a un intérêt à voir la Californie échapper à l’influence de l’Union et de ses dirigeants. Sentry, compagnie imprégnant tous les aspects techniques, sociaux et économiques de la Californie, est en mesure d’exercer un contrôle et une surveillance étroits sur tous les habitants mais constitue une piste qui permettrait aux anciens COPS de lutter contre les Méméticiens, que ce soit pour des raisons idéologiques (Union, Réalistes) ou personnelles (Cellule 0).

Les anciens s’accordent sur le fait de contacter Hartwell et d’envisager une collaboration avec Sentry. Raskelnikov et Sotatsu ont deux jours plus tard rendez-vous avec Jennifer Keller, du SAD, alliée susceptible de les aider dans le rétablissement de la vérité.

Le rendez-vous n’aura jamais lieu. Le lundi 23 juin 2034, à 23h49, le Big One frappe Los Angeles et la Californie.

Le monde que tous connaissaient cesse d’exister. Les morts se comptent par millions. La lutte contre les forces  occultes tapies dans l’ombre cède la place à la simple survie.

Pourtant, la survenue du séisme est elle-même douteuse. Sans signes géologiques avant-coureurs, accompagnée d’une décharge électro-magnétique inconnue, les anciens pensent, là encore, à une ultime et délirante manipulation.