Auteur : Khan

La Mémétique

La mémétique est une sorte de génétique des comportements collectifs et tout comme le patrimoine génétique modifie les caractéristiques des individus, le patrimoine mémétique de chacun modifie son comportement, son mode de pensée. A terme, chaque individu hérite de caractéristiques issues de ses parents et de son milieu. Dans le monde de COPS, il existe des individus possédant des facultés « surhumaines » grâce à l’évolution mémétique (le pendant de l’évolution génétique). Ceux-ci sont capables de modifier, combiner, faire émerger, atténuer ou accentuer les mèmes (les mèmes étant l’équivalent des gènes pour la génétique) d’un groupe d’individu. Ce sont les Méméticiens et ils sont présents depuis l’aube de l’humanité.

Les Méméticiens se décompose en 4 groupes :

  • les Réalistes qui prônent la manipulation active de l’humanité afin de la transcender et de la rendre « digne » d’entrer en contact avec les intelligences extra-terrestres dont ils pensent que nous sommes la création
  • les Compagnons qui prônent la manipulation active de l’humanité afin de la porter vers plus de « vivre ensemble » pour un bonheur humaniste, égalitaire et écologiste
  • la Cellule Mère dont sont issus les deux groupes précédents et qui dirige actuellement l’Union
  • le Groupe 0, groupuscule qui souhaite promouvoir au sein des Méméticiens leur doctrine primitive : manipulation passive de l’humanité en générant des mèmes « positifs » et laisser l’humanité s’en emparer ou non afin de la laisser libre de son évolution sociétale.

L’opération Prométhée

Dans la lutte qui oppose ces 4 factions méméticiennes, une opération va changer le cours des choses : l’opération Prométhée.

A la fin de la seconde guerre mondiale, aux vues des atrocités perpétrées par l’humanité dans ce conflit sanglant, une grande partie des Méméticiens décida de rompre avec leur doctrine et de présider au destin des hommes en les manipulant activement. C’est ainsi que petit à petit, la Cellule Mère s’insinua dans les arcanes du pouvoir Américain. Cette prise de pouvoir atteint son paroxysme après le mandat de Hillary Clinton en 2020 avec l’instauration d’une politique implacable.

Cette rupture de doctrine entraina durant, la première scission au sein des Méméticiens, le Groupe 0 apparu. Choisissant à l’inverse de ne pas influencer aussi fortement les affaires humaines, Poutine (Méméticien du Groupe 0) décida d’annexer la Géorgie et de créer dans une partie de cette région, un petit état, le Dczaniveria. Au sein de cet état policier, l’opération Prométhée fut menée. Elle consistait à créer par la manipulation génétique et mémétique, une nouvelle « race » humaine : les Prométhéens.

Ceux-ci devaient avoir de bonnes aptitudes physiques et une capacité aigüe de résistance à la mémétique. La première génération de ces « surhommes » avait une glande pinéale surdéveloppée. Cette première génération assura la police dans le petit état du Dczaniveria. Ils étaient équipés de masque et d’une combinaison de protection ultra efficace, ainsi que d’un armement spécifique redoutable. Cependant le manque de contrôle de ces individus obligea le Groupe 0 à revoir sa copie et une nouvelle génération fut créée : les Prométhées actuels.

Ces individus furent enlevés enfant dans plusieurs régions du monde. Ils furent élevés, entrainés au Dczaniveria et manipulés génétiquement pour développer certains zones de leur lobe frontal. Leurs souvenirs furent supprimés, quelques nouveaux souvenirs implantés puis ils furent envoyés dans des familles d’accueil principalement en Californie ou dans certains états proches idéologiquement de la Fédération de Russie où le Groupe 0 avait son implantation la plus forte.

Ces Prométhées furent choisis pour former le COPS nouvellement créé suite à l’indépendance Californienne. L’objectif du Groupe 0 serait de créer une force d’opposition aux Méméticiens interventionnistes.

Image Alexey Kashpersky – https://www.artstation.com/artwork/xOdPX

Casapha

Casapha est une entreprise de biotechnologie dirigée par Marcus Sanborn. Elle produit principalement les produits Green-Life (marque de produit bio) très appréciés des Angelinos aisés. Elle a également noué un partenariat industriel avec la mairie pour lutter contre la Grey Plague qui ronge le LA de 2034.

Projet V-Clone

Ce projet est réalisé par le laboratoire de Casapha dirigé par le Dr Rory Callaghan. Ce projet consiste à implanter une nano-puce et des nano-contrôleurs dans le corps du sujet. Cette nano-puce est connectée à un ordinateur quantique au sein du labo qui possède un modèle du corps du sujet, sous forme d’une image virtuelle incroyablement complexe. Le modèle virtuel est relié au corps réel par les nano-contrôleurs, qui lui envoient régulièrement des informations concernant toutes les données du corps. On peut ainsi observer en temps réel le sujet de l’intérieur. Les nano-contrôleurs ont également une activité réelle quoique infime sur le fonctionnement du sujet. Si on envoie par exemple à la puce qui les dirige des informations de guérison, alors les nano-contrôleurs vont accélérer celle-ci, en ajustant certains paramètres biologiques à l’intérieur même du corps du sujet. Bien sûr en se « connectant » aux nerfs sensitifs du sujet, on peut voir ce qu’il voit, entendre ce qu’il entend, percevoir ce qu’il touche etc…

Grey Plague

La Grey Plague est une hybridation de lichen et de gène de termite, dont la souche originelle a pour nom de code : Blue One-O-One. Cette souche originelle de couleur rouge provoque une fois ingérée de terribles mutations. Elle semble également avoir une « volonté » propre. La souche qui touche LA est cependant moins dangereuse. La souche Blue One-O-One fut créee par l’entreprise CBR., première boite de Marcus Sanborn qui a déposé le bilan. Le petit village Africain de Talumbo fut le lieu d’hybridation initial du Blue One-O-One. CBR y a perdu le « contrôle » de sa création et dut se contraindre à le passer par le feu.

Chevauchée céleste (Part II)

Casting

  • Sotatsu : reporter à sensations
  • Marcus Clayton : surveillant pénitentiaire au chômage reconverti dans l’aide aux victimes
  • Villalongo : surveillant pénitentiaire au chômage qui tente une percée dans le milieu du show-business
  • Raskolnikov : professeur de physique à l’UCLA
  • Emerson : surveillant pénitentiaire au chômage

Summary

Deux jours après la découverte du corps de Ted Mulligan, les anciens COPS décident de se rendre à la compagnie de Ferry desservant Channel Islands. Les locaux sont fermés à cause de l’inactivité induite par le tremblement de terre. Entrés par effraction, ils apprennent que Marlène avait bien réservé une croisière à destination de l’archipel.

Malheureusement, Emerson est appréhendé par le service de sécurité du port. Mais, la manœuvre de diversion de Villalongo et l’impact « surprise » de l’ancien joueur de football américain Clayton permettent au charismatique Emerson de se dégager de ce mauvais pas, laissant sur le carreau un homme menotté et un corps inanimé sur le béton du port.

Rapidement, les autorités sont prévenues obligeant l’équipe à embarquer au plus tôt pour San Pedro à la recherche de Marlène et de l’orphelinat de la Sainte Sacristie.

L’île nouvellement formée suite au séisme est désertée par ses habitants. C’est une immense ville fantôme dominée par le lugubre quartier de Palos Verdes qui s’étale devant les ex-flics.

Palos Verdes et San Pedro envahis par la mer.

Une meute de chiens affamés rapidement écartée, les COPS arrivent à l’orphelinat de la Sainte Sacristie. Ils y découvrent une bande de gamins laissés à leur propre sort, essayant de survivre sous la responsabilité d’un certain Lucas parti chercher des vivres depuis maintenant plusieurs jours. Non content d’avoir été maltraité par les anciens propriétaires des lieux (l’HYDRE) durant toutes leur enfance, les mômes font maintenant face à une menace encore plus grande : la meute du dégénéré Derek Manson, qui hante les collines de Palos Verdes depuis plusieurs années maintenant.

S’en suit une confrontation éperdue, arme au poing, pour sauver les enfants des assaillants toujours plus nombreux. Un mot est laissé à destination de Lucas juste avant la fuite, pour lui expliquer la situation et nos anciens COPS s’échappent de ces lieux oubliés de Dieu.

To be continued

  • Sotatsu décide de retourner sur l’île discrètement. Son objectif est de retrouver Marlène par l’intermédiaire de Lucas, seul enfant à savoir où elle se trouve.
  • Emerson, Villalongo et Clayton choisissent de se concentrer sur les agissements de l’Hydre au sein de cet établissement en analysant les quelques documents qu’ils ont pu mettre à jour lors de la fouille de la Sainte Sacristie.
  • Raskolnikov choisit d’aller voir Kaminski avec l’espoir qu’il puisse sauver Emerson de l’enquête en cours suite aux exactions du port. En parallèle, il rencontre un de ses contacts russes.

Chevauchée Céleste

Casting

  • Sotatsu : Reporter à sensation
  • Marcus Clayton : Surveillant pénitentiaire au chômage reconverti dans l’aide aux victimes
  • Villalongo : Surveillant pénitentiaire au chômage qui tente une percée dans le milieu du show-business

Context

L’Apocalypse a commencé ! Los Angeles est en ruines et trois semaines après le Big One, les autorités sont toujours mobilisées, dans la cité des Anges comme dans le reste de la Californie, pour organiser les secours, rétablir les infrastructures, maintenir l’ordre et protéger les habitants sans abri, sans ressources.

Le Bilan est tombé. 1 256 000 morts. 3 380 000 blessés et plus de 12 millions de sans abri dans toute la Californie.

La loi martiale est instaurée dans les quartier les plus touchés par le séisme et un couvre feu est décrété à partir de 20h.

Summary

Mercredi 12 juillet 2034, 18h42 – Un message anonyme est reçu par les ex-COPS : « Je sais qui vous êtes, j’ai des révélations à vous faire. Retrouvez moi à 20h00 à Long Beach, sur le quai D ».

Malheureusement, ils n’auront pas le temps d’obtenir plus d’informations. Leur contact, un certain Ted Mulligan, est retrouvé mort flottant dans les eaux du port. La vidéosurveillance révèle que cet assassinat est l’œuvre de tueurs aguerris. Un VTOL de l’armée de l’air californienne est posé au milieu des containers.

Les informations obtenues sur Ted Mulligan :

  • Citoyen californien, marié, un enfant
  • Pilote de ligne chez Delta Air Lines
  • Ancien pilote d’essai de l’US Air Force en poste sur la base de Groom Lake jusqu’au 5 juillet 2026
  • Son communicateur, un SCP200X fait montre d’une communication datée du 11 juillet 2034 avec une certaine Marlène Guerrish
  • La fiche contact de Marlène Guerrish révèle en note, les coordonnées complètes de Sotatsu, Villalongo, Emerson, Clayton et Raskolnikov.

La fouille du domicile de Ted :

  • sa femme et son fils semblent avoir abandonné leur domicile depuis trois semaines (sans avoir pris aucune affaire)
  • des cartes postales électroniques sur l’ordinateur de bureau les localiseraient en Europe.

Le Domicile de Marlène Guerrish :

  • elle vit seule et chausse du 44
  • elle est reporter au LA Times, partie depuis plusieurs mois faire un sujet sur un orphelinat de San Pedro, le Saint Sacristie
  • quelqu’un semble avoir usurpé son identité depuis quelques semaines
  • sur l’ordinateur de salon de Marlène Guerrish, les dossiers complets de nos ex-COPS.

The Big One

Casting

  • Villalongo et Emerson, transporteurs de prisonniers à No Hoper Point
  • Sotatsu, enquêteur privé, freefighter et paparazzi
  • Raskelnikov, professeur de sciences physiques

Summary

19 juin 2034 – 13 mois après la dissolution du COPS, unité composée d’individus génétiquement immunisés à l’influence des Mèméticiens qui président aux destinées de l’humanité et de la Californie en particulier, Raskelnikov réunit l’équipe et fait d’importantes révélations quant aux menées des différentes factions de Mèméticiens.

Grâce à des informations fournies par un hacker (Hartwell) ayant contribué à préserver la liberté de l’Internet californien (Hide), il apparaît que la corporation Sentry, apparemment dirigée par une IA conçue sur la base de gènes propres aux Mèméticiens, a un intérêt à voir la Californie échapper à l’influence de l’Union et de ses dirigeants. Sentry, compagnie imprégnant tous les aspects techniques, sociaux et économiques de la Californie, est en mesure d’exercer un contrôle et une surveillance étroits sur tous les habitants mais constitue une piste qui permettrait aux anciens COPS de lutter contre les Méméticiens, que ce soit pour des raisons idéologiques (Union, Réalistes) ou personnelles (Cellule 0).

Les anciens s’accordent sur le fait de contacter Hartwell et d’envisager une collaboration avec Sentry. Raskelnikov et Sotatsu ont deux jours plus tard rendez-vous avec Jennifer Keller, du SAD, alliée susceptible de les aider dans le rétablissement de la vérité.

Le rendez-vous n’aura jamais lieu. Le lundi 23 juin 2034, à 23h49, le Big One frappe Los Angeles et la Californie.

Le monde que tous connaissaient cesse d’exister. Les morts se comptent par millions. La lutte contre les forces  occultes tapies dans l’ombre cède la place à la simple survie.

Pourtant, la survenue du séisme est elle-même douteuse. Sans signes géologiques avant-coureurs, accompagnée d’une décharge électro-magnétique inconnue, les anciens pensent, là encore, à une ultime et délirante manipulation.

The truth is out there

Le contexte

Il existe depuis le début de l’histoire humaine des individus dotés de la capacité d’influer sur les sociétés humaines. Ces individus se font appeler les Mèméticiens, capables de manipuler et de créer des mèmes, petite unité conceptuelle à l’origine des grands courant de pensée sociétaux. Il faut noter que la puissance d’un mème vient de deux facteurs principaux :le charisme de ceux qui le produisent (en ça les Méméticiens excellent) et l’environnement dans lequel est produit ce mème (plus l’environnement est favorable au mème, plus celui-ci s’épanouit et grandit facilement au sein de la société).

Depuis l’aube des temps, les Mèméticiens usèrent de leur influence pour amener l’humanité vers le progrès. Bien sûr, plusieurs conceptions sur la façon dont l’humanité doit être guidée sont présentes au sein de la collectivité Mèméticienne :

  • Les Prométhéens, courant majoritaire depuis les Lumières et ce jusqu’à la moitié du XXème siècle, pensent qu’il faut laisser une part de libre arbitre à l’humanité et ne l’influencer que de manière subtile. Car c’est de cette façon que les hommes s’approprient le mieux et le plus profondément les mèmes. Ce sont les Mèméticiens de la cellule dite « zéro » ;
  • Les Religieux, estiment que les humains sont incapables de se débrouiller sans un guide ferme et qu’une société rigoriste est nécessaire pour les amener vers le progrès.
    Il faut dont prendre le pouvoir sur les humains et ne pas leur laisser le choix. Ce sont les Mèméticens représentés par le Cellule dite « mère » dirigeant l’Union ;
  • Les Compagnons, estiment pour leur part que les humains sont libres de faire ce qu’ils souhaitent, qu’ils disposent d’un libre arbitre qui doit être respecté. Le rôle des
    Mèméticiens ne devant se cantonner qu’à diffuser des mèmes de toutes sortes et laisser les humains s’approprier ceux qu’ils souhaitent. La « sélection naturelle » des
    mèmes fera le travail. Ce courant a toujours été très minoritaire.
  • Enfin, les Réalistes, pensent qu’ils sont des surhommes qui ont le devoir légitime d’asservir l’humanité qui est indigne de la capacité de réflexion qui leur a été donnée par la nature. En effet, les humains « normaux » peuvent produire des mèmes mais leur faible capacité à les imposer en ferait des sous-hommes en regard des Mèméticiens. Cette philosophie a amené les Réalistes à imaginer que les humains seraient le fruit d’expériences extraterrestres dont les Mèméticiens seraient l’aboutissement et les humains « normaux » les brouillons.

L’histoire COPS

Les Prométhéens étaient majoritaires depuis les Lumières et ce jusqu’à la moitié du XXème siècle. A l’issue de la seconde guerre mondiale et du largage des bombes H sur le Japon, le courant religieux a repris son essor jusqu’à la captation du pouvoir aux USA au début du XXIème siècle et l’instauration d’une Théocratie qui a abouti à la sécession Californienne et à la création de l’Union. Au sein de l’Union, les Religieux ont expulsé tous les Mèméticiens des autres courants. La Californie devenant le nouveau terrain de la lutte d’influence entre les Compagnons (qui ont pris la mairie de Los Angeles) et les Réalistes qui, grâce à Hiram Chemven, influencent fortement le président de la République de Californie. Les Prométhéens observant cela des confins de la Russie où ils se sont repliés.

Voyant la tournure que prenait l’histoire, les Prométhéens ont à la fin du XXème siècle décidé de réagir et de lutter contre les Religieux et les Réalistes, dans une moindre mesure contre les Compagnons. Ils ont créé des individus (par sélection naturelle et génie génétique) capables de résister à l’influence des Mèméticiens. Ce sont les COPS et ce dans le but d’opposer une force à la montée en puissance des religieux au départ puis des Réalistes ensuite.

Aujourd’hui dans COPS

Les Compagnons sont en perte de vitesse et risquent de perdre la mairie de LA. Les COPS sont éparpillés, leur service a été dissous le 17 mai 2033. Les Religieux dirigent l’Union d’une main de fer pour le bien être de leur population qui n’a pas d’autre choix que d’être heureuse. Et ils luttent âprement contre les Réalistes qui sont au faîte de leur puissance en Californie.

Hiram Chemven, suite au contact désastreux avec des « entités extraterrestres » qui n’ont même pas daigné lui adresser la parole lors de son voyage sur Mars, a décidé de passer à la vitesse supérieure et de prendre le contrôle de la Californie. Car selon lui, si les E.T. n’ont pas voulu entrer en contact avec lui, c’est parce que l’humanité n’est pas assez élevée spirituellement. Elle est donc indigne de ses créateurs. Il va prendre les choses en main.

Pour ce faire, il déploie la technologie LTL (TV à immersion) dans toute la Californie. Cette technologie lui permet de faire passer ses mèmes beaucoup plus facilement dans l’esprit des masses. Cette TV se combinant avec une nouvelle drogue mise sur le marché par Centauri (Firme Réaliste), le Trinitron, substance accentuant l’expérience LTL.

En parallèle, Chemven fait chanter l’actuel Président de Californie, Kevin Sutter, à propos de l’assassinat du Sénateur Mac Connroy (saison 1 de COPS). Pour le contrer, les Religieux de l’Union tentent de déstabiliser la Californie en essayant de rendre publique le lien entre l’assassinat de Mac Connroy et d’Hiram Chemven. Riposte de Chemven qui diffuse sur la scène Mondiale le scandale Salvador. L’Union est discréditée sur la scène internationale encore un peu plus et doit faire face à de lourdes accusations à l’ONU détournant l’attention des médias sur le cas Chemven.

Affaire Salvador : début 2020, les USA auraient financé via une société américaine (TWS) l’achat du Salvador en proposant aux Narcos qui tenaient le pays de racheter sa dette. Mais l’argent n’est jamais arrivé, provoquant une riposte des Narcos contre les intérêts américains aux Salvador puis les guerres sud-américaines de 2020 déclenchées sous le faux prétexte du rétablissement de la démocratie dans la région. On notera pourtant que l’argent destiné aux Narcos est bien parti des États-Unis à l’époque mais n’est jamais arrivé.

Que sera sera

Context

Alors qu’à LA, les Compagnons et l’administration Lane sont au plus bas dans les enquêtes d’opinion, le service du COPS chute également dans le cœur des Angélinos. Pas une semaine sans que des manifestations s’en prennent aux Compagnons. Des vitrines de permanences sont brisées, des tags ouvertement agressifs pullulent dans les rues de la cité des Anges. Ces manifestations souvent alimentées par le partie d’extrême droite N.O.M deviennent de plus en plus violentes et sont de fait durement réprimé par le LAPD, ce qui alimente en retour la rancœur de la population.

Le COPS est quand à lui l’objet de nombreuses critiques de la part des médias. Pour la majorité des Angelinos maintenant, c’est un service aux méthodes fascistes qui bafoue les lois de la Démocratie.

Pour les médias, l’histoire d’amour entre la Mairesse et son garde du corps, le COPS Tatanka Labcatal, a fini de démontrer, pour ceux qui en doutaient encore, les accointances nauséabondes entre le parti des Compagnons et le service du COPS.

Mais comment en est on arrivé là ?

  • Les révélations sur l’assassinat du Sénateur Mc Connroy : celui-ci aurait été abattu par un professionnel, Arcus 131, mandaté par le spin doctor de Lane (Lance T Kenny).
  • Les accusations portées par le groupuscule Water Is God, concernant une implication des compagnons dans l’empoisonnement du réseau d’eau de LA.
  • L’incapacité de la Maire à empêcher la propagation du Virus lors de l’assaut terroriste de Water Is God contre la ville.
  • L’explosion de la criminalité dans les rues, corrélée à la baisse des subventions octroyées à la Police (sauf aux COPS).
  • La pollution toujours très présente ; ainsi que les partenariats industriels, noués avec le groupe CASAPHA pour lutter contre celle-ci, ont démontré, pour beaucoup, la corruption et les magouilles financières au plus niveau de la municipalité.
  • Le fait que le garde du corps personnel de Lane soit un COPS et qu’il soit devenu son amant, ce qui pour la population est un signe des connivences entre la Police et l’administration corrompue.
  • Les prérogatives étendues du COPS, son équipement hors de prix à l’heure des restrictions budgétaires, les entorses à la Loi de certains détectives et les échecs sur quelques enquêtes, montés en épingle par la presse, ont suffit à détruire la confiance que les Angélinos pouvaient porter à ce service. Il est bien loin le temps où le COPS pouvait s’enorgueillir d’avoir rétabli l’ordre lors des émeutes de WATTS en 2028.

C’est dans ce contexte explosif que vous avez été « muté d’office » à la NABI suite à votre dernier échec contre Water Is God. Le NABI dont vous êtes les seuls représentant aujourd’hui, est un programme naissant de coopération entre le Département de la Justice Californienne et celui de l’Union.
Il regroupe pour le moment deux organes de la police, le COPS et le FBI de Phoenix. Il a pour objectif de lutter contre la criminalité transfrontalière.

L’intérêt de cette collaboration est, pour Washington, de renforcer ses moyens d’action contre le trafic de drogue dont LA est une plaque tournante ; Pour la Californie, c’est l’opportunité d’accéder aux bases de données Unionistes pour l’identification des criminels venus en nombre suite à l’indépendance.
Sur le territoire de l’Union, vous êtes supervisé par l’agent spécial Norma Chern du bureau de Phoenix.

Cependant, en Californie, vous restez des COPS avec les pouvoirs qui leur sont octroyée.

Summary

Fin avril 2034 – Vous découvrez un homme assassiné dans le quartier Indo-pakinstanais de LA. Ce commerçant a été tué par un homme que vous arrivez à interpeller rapidement. Cependant, un détail troublant, il vous semble bien avoir croisé ce même type quelques minutes auparavant marchant en sens inverse sur le trottoir. Comment cet homme pouvait être ici et là-bas ?

Prologue

Cette arrestation clôt plusieurs années d’enquête d’un COPS dénommé Pete « Pitt Bull » Rogers. Celui-ci chassait une ombre. Au début, il n’y avait que des meurtres non élucidés et sans rapport les uns avec les autres. Seul Pete semblait s’accrocher à ces affaires malgré les blagues de ses collègues, il pensait que celles-ci étaient le fruit du même tueur. Puis ces derniers mois, l’affaire a soudain semblé bien plus rationnelle et tangible, pendant que le détective Rogers devenait de plus en plus solitaire et taciturne.

Autre fait troublant, il semble bien que ce soit Pete Rogers qui ait donné l’alerte avant le meurtre qu’un homicide se déroulerait sous peu dans ce quartier. Hors le meurtrier (Reginald Blanche) semblait frapper au hasard…

Il s’avèrera par la suite que celui-ci n’a tué que des Méméticiens croisés au hasard de ses pérégrinations en tant que VRP dans les purificateurs d’air.

L’enquête, partie I

Suite à la réussite de son affaire, Pete devient taciturne et refuse même une décoration de la mairie pour service rendu. De plus en plus agressif, y compris avec ses collègues, celui-ci rend sa plaque.

De plus, trop rapidement, cette affaire se tasse, un fonctionnaire du bureau des relations publiques de la mairie, Patrick Starr, intervient même directement auprès du Lieutenant Hawkins et du Capitaine Skripnik pour qu’on n’ébruite pas l’affaire.

Devant ses éléments, Hawkins, vous demande de reprendre l’affaire de manière officieuse et de comprendre ce qui se trame derrière tout ça.
Vous apprenez que le détective Pete, avait pu anticiper le meurtre en suivant un « double » de Reginald Blanche. Celui-là même que vous aviez croisé quelques minutes avant votre intervention au début de l’enquête. Ce jumeau avait été créé par la société Casapha et plus particulièrement par le Dr Rory Callaghan (Directeur de la recherche biologique chez Casapha). Il s’agit du projet V-Clone 2.0 de Casapha. Ces informations, vous sont fournies par un certain David Letourneau (ancien informaticien à la solde de Patricia Rimbault qui est elle, la Public Relation de la Mairie de LA). Cette gorge profonde dégouté des agissements de la mairie, cherche à connaître la vérité avec un grand V sur les Compagnons.

En enquêtant sur les budgets alloués par la mairie à Casapha dans le cadre de sa coopération avec l’industriel dans la lutte contre la Grey Plague, il vous saute aux yeux que les sommes sont très importantes (trop importantes ?). Ces sommes viennent en partie de plusieurs mécènes dont le plus gros, Pavel Kaminski…

Vous avez appris que Reginald Blanche possède une excroissance au niveau de la glande pinéale et que cette particularité semble indiquer qu’il était capable de « sentir » les Méméticiens (comme les COPS).

Pendant ce temps, d’après les tabloïdes qui font circuler une capture d’écran d’une vidéo amateur, un autre Reginald Blanche vient d’assassiner un homme et de le dévorer, un certain Alice Boudreaud à West Hollywood.

L’enquête partie 2

Vous avez arrêté le clone de Reginald Blanche. Un corps vide et sans « âme » dont Casapha pouvait prendre le contrôle distance via de multiples microcontrôleurs implantés et à l’ordinateur quantique du laboratoire du Dr Rory Callaghan. Vous avez également arrêté Patrick Starr après que celui-ci a envoyé des tueurs vous éliminer. Vous avez appris de la bouche de David Letourneau (malheureusement décédé dans la fusillade du Diner’s) que le mécène principal du projet V-Clone de Casapha est Pavel Kaminski et que certains à la mairie ne veulent pas que vous creusiez cette affaire.

Vous décidez d’aller voir ce fameux Pavel Kaminski. Il vous apprend beaucoup de choses. Vous apprenez de la bouche d’une bibliothécaire de quartier la véritable histoire du Dczaniveria (petit pays éphémère au nord du Caucase en ce début de XXIe siècle).

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén