Context

Alors qu’à LA, les Compagnons et l’administration Lane sont au plus bas dans les enquêtes d’opinion, le service du COPS chute également dans le cœur des Angélinos. Pas une semaine sans que des manifestations s’en prennent aux Compagnons. Des vitrines de permanences sont brisées, des tags ouvertement agressifs pullulent dans les rues de la cité des Anges. Ces manifestations souvent alimentées par le partie d’extrême droite N.O.M deviennent de plus en plus violentes et sont de fait durement réprimé par le LAPD, ce qui alimente en retour la rancœur de la population.

Le COPS est quand à lui l’objet de nombreuses critiques de la part des médias. Pour la majorité des Angelinos maintenant, c’est un service aux méthodes fascistes qui bafoue les lois de la Démocratie.

Pour les médias, l’histoire d’amour entre la Mairesse et son garde du corps, le COPS Tatanka Labcatal, a fini de démontrer, pour ceux qui en doutaient encore, les accointances nauséabondes entre le parti des Compagnons et le service du COPS.

Mais comment en est on arrivé là ?

  • Les révélations sur l’assassinat du Sénateur Mc Connroy : celui-ci aurait été abattu par un professionnel, Arcus 131, mandaté par le spin doctor de Lane (Lance T Kenny).
  • Les accusations portées par le groupuscule Water Is God, concernant une implication des compagnons dans l’empoisonnement du réseau d’eau de LA.
  • L’incapacité de la Maire à empêcher la propagation du Virus lors de l’assaut terroriste de Water Is God contre la ville.
  • L’explosion de la criminalité dans les rues, corrélée à la baisse des subventions octroyées à la Police (sauf aux COPS).
  • La pollution toujours très présente ; ainsi que les partenariats industriels, noués avec le groupe CASAPHA pour lutter contre celle-ci, ont démontré, pour beaucoup, la corruption et les magouilles financières au plus niveau de la municipalité.
  • Le fait que le garde du corps personnel de Lane soit un COPS et qu’il soit devenu son amant, ce qui pour la population est un signe des connivences entre la Police et l’administration corrompue.
  • Les prérogatives étendues du COPS, son équipement hors de prix à l’heure des restrictions budgétaires, les entorses à la Loi de certains détectives et les échecs sur quelques enquêtes, montés en épingle par la presse, ont suffit à détruire la confiance que les Angélinos pouvaient porter à ce service. Il est bien loin le temps où le COPS pouvait s’enorgueillir d’avoir rétabli l’ordre lors des émeutes de WATTS en 2028.

C’est dans ce contexte explosif que vous avez été « muté d’office » à la NABI suite à votre dernier échec contre Water Is God. Le NABI dont vous êtes les seuls représentant aujourd’hui, est un programme naissant de coopération entre le Département de la Justice Californienne et celui de l’Union.
Il regroupe pour le moment deux organes de la police, le COPS et le FBI de Phoenix. Il a pour objectif de lutter contre la criminalité transfrontalière.

L’intérêt de cette collaboration est, pour Washington, de renforcer ses moyens d’action contre le trafic de drogue dont LA est une plaque tournante ; Pour la Californie, c’est l’opportunité d’accéder aux bases de données Unionistes pour l’identification des criminels venus en nombre suite à l’indépendance.
Sur le territoire de l’Union, vous êtes supervisé par l’agent spécial Norma Chern du bureau de Phoenix.

Cependant, en Californie, vous restez des COPS avec les pouvoirs qui leur sont octroyée.

Summary

Fin avril 2034 – Vous découvrez un homme assassiné dans le quartier Indo-pakinstanais de LA. Ce commerçant a été tué par un homme que vous arrivez à interpeller rapidement. Cependant, un détail troublant, il vous semble bien avoir croisé ce même type quelques minutes auparavant marchant en sens inverse sur le trottoir. Comment cet homme pouvait être ici et là-bas ?

Prologue

Cette arrestation clôt plusieurs années d’enquête d’un COPS dénommé Pete « Pitt Bull » Rogers. Celui-ci chassait une ombre. Au début, il n’y avait que des meurtres non élucidés et sans rapport les uns avec les autres. Seul Pete semblait s’accrocher à ces affaires malgré les blagues de ses collègues, il pensait que celles-ci étaient le fruit du même tueur. Puis ces derniers mois, l’affaire a soudain semblé bien plus rationnelle et tangible, pendant que le détective Rogers devenait de plus en plus solitaire et taciturne.

Autre fait troublant, il semble bien que ce soit Pete Rogers qui ait donné l’alerte avant le meurtre qu’un homicide se déroulerait sous peu dans ce quartier. Hors le meurtrier (Reginald Blanche) semblait frapper au hasard…

Il s’avèrera par la suite que celui-ci n’a tué que des Méméticiens croisés au hasard de ses pérégrinations en tant que VRP dans les purificateurs d’air.

L’enquête, partie I

Suite à la réussite de son affaire, Pete devient taciturne et refuse même une décoration de la mairie pour service rendu. De plus en plus agressif, y compris avec ses collègues, celui-ci rend sa plaque.

De plus, trop rapidement, cette affaire se tasse, un fonctionnaire du bureau des relations publiques de la mairie, Patrick Starr, intervient même directement auprès du Lieutenant Hawkins et du Capitaine Skripnik pour qu’on n’ébruite pas l’affaire.

Devant ses éléments, Hawkins, vous demande de reprendre l’affaire de manière officieuse et de comprendre ce qui se trame derrière tout ça.
Vous apprenez que le détective Pete, avait pu anticiper le meurtre en suivant un « double » de Reginald Blanche. Celui-là même que vous aviez croisé quelques minutes avant votre intervention au début de l’enquête. Ce jumeau avait été créé par la société Casapha et plus particulièrement par le Dr Rory Callaghan (Directeur de la recherche biologique chez Casapha). Il s’agit du projet V-Clone 2.0 de Casapha. Ces informations, vous sont fournies par un certain David Letourneau (ancien informaticien à la solde de Patricia Rimbault qui est elle, la Public Relation de la Mairie de LA). Cette gorge profonde dégouté des agissements de la mairie, cherche à connaître la vérité avec un grand V sur les Compagnons.

En enquêtant sur les budgets alloués par la mairie à Casapha dans le cadre de sa coopération avec l’industriel dans la lutte contre la Grey Plague, il vous saute aux yeux que les sommes sont très importantes (trop importantes ?). Ces sommes viennent en partie de plusieurs mécènes dont le plus gros, Pavel Kaminski…

Vous avez appris que Reginald Blanche possède une excroissance au niveau de la glande pinéale et que cette particularité semble indiquer qu’il était capable de « sentir » les Méméticiens (comme les COPS).

Pendant ce temps, d’après les tabloïdes qui font circuler une capture d’écran d’une vidéo amateur, un autre Reginald Blanche vient d’assassiner un homme et de le dévorer, un certain Alice Boudreaud à West Hollywood.

L’enquête partie 2

Vous avez arrêté le clone de Reginald Blanche. Un corps vide et sans « âme » dont Casapha pouvait prendre le contrôle distance via de multiples microcontrôleurs implantés et à l’ordinateur quantique du laboratoire du Dr Rory Callaghan. Vous avez également arrêté Patrick Starr après que celui-ci a envoyé des tueurs vous éliminer. Vous avez appris de la bouche de David Letourneau (malheureusement décédé dans la fusillade du Diner’s) que le mécène principal du projet V-Clone de Casapha est Pavel Kaminski et que certains à la mairie ne veulent pas que vous creusiez cette affaire.

Vous décidez d’aller voir ce fameux Pavel Kaminski. Il vous apprend beaucoup de choses. Vous apprenez de la bouche d’une bibliothécaire de quartier la véritable histoire du Dczaniveria (petit pays éphémère au nord du Caucase en ce début de XXIe siècle).