Casting

  • Sotatsu : Reporter à sensation
  • Marcus Clayton : Surveillant pénitentiaire au chômage reconverti dans l’aide aux victimes
  • Villalongo : Surveillant pénitentiaire au chômage qui tente une percée dans le milieu du show-business

Context

L’Apocalypse a commencé ! Los Angeles est en ruines et trois semaines après le Big One, les autorités sont toujours mobilisées, dans la cité des Anges comme dans le reste de la Californie, pour organiser les secours, rétablir les infrastructures, maintenir l’ordre et protéger les habitants sans abri, sans ressources.

Le Bilan est tombé. 1 256 000 morts. 3 380 000 blessés et plus de 12 millions de sans abri dans toute la Californie.

La loi martiale est instaurée dans les quartier les plus touchés par le séisme et un couvre feu est décrété à partir de 20h.

Summary

Mercredi 12 juillet 2034, 18h42 – Un message anonyme est reçu par les ex-COPS : « Je sais qui vous êtes, j’ai des révélations à vous faire. Retrouvez moi à 20h00 à Long Beach, sur le quai D ».

Malheureusement, ils n’auront pas le temps d’obtenir plus d’informations. Leur contact, un certain Ted Mulligan, est retrouvé mort flottant dans les eaux du port. La vidéosurveillance révèle que cet assassinat est l’œuvre de tueurs aguerris. Un VTOL de l’armée de l’air californienne est posé au milieu des containers.

Les informations obtenues sur Ted Mulligan :

  • Citoyen californien, marié, un enfant
  • Pilote de ligne chez Delta Air Lines
  • Ancien pilote d’essai de l’US Air Force en poste sur la base de Groom Lake jusqu’au 5 juillet 2026
  • Son communicateur, un SCP200X fait montre d’une communication datée du 11 juillet 2034 avec une certaine Marlène Guerrish
  • La fiche contact de Marlène Guerrish révèle en note, les coordonnées complètes de Sotatsu, Villalongo, Emerson, Clayton et Raskolnikov.

La fouille du domicile de Ted :

  • sa femme et son fils semblent avoir abandonné leur domicile depuis trois semaines (sans avoir pris aucune affaire)
  • des cartes postales électroniques sur l’ordinateur de bureau les localiseraient en Europe.

Le Domicile de Marlène Guerrish :

  • elle vit seule et chausse du 44
  • elle est reporter au LA Times, partie depuis plusieurs mois faire un sujet sur un orphelinat de San Pedro, le Saint Sacristie
  • quelqu’un semble avoir usurpé son identité depuis quelques semaines
  • sur l’ordinateur de salon de Marlène Guerrish, les dossiers complets de nos ex-COPS.